COMMENT SUPPRIMER?

La suppression des données par champs

Le développement technologique de plus en plus rapide a entraîné la nécessité du remplacement très fréquent du matériel informatique. Cet équipement sous forme de support de stockage (disques durs, bandes magnétiques streamers) peut contenir les information essentielles sur l’entreprise et si elles se trouvent en possession d’une personne non-autorisée, cela peut constituer une menace pour le fonctionnement de l’entreprise ou de l’institution. C’est pour cela que la protection de données contre tout accès non-autorisé est devenue tellement importante.
Dans les institutions et entreprises où on gère les informations confidentielles (données personnelles, numéros de cartes de crédit, numéros de comptes, informations sur produits, rapports de vente), il y a une possibilité de fuite incontrôlée. Les institutions comme banques, compagnies d’assurance ou de télécommunication sont obligées de supprimer des données. Malheureusement, certaines d’entre elles ne le font pas de manière efficace ce qui provoque non seulement les coûts dus à la perte de données mais aussi entraîne la responsabilité pénale.  Pourquoi certaines entreprises et institutions font face à la fuite de données confidentielles? La première raison est le manque de savoir concernant les principes de la suppression de données confidentielles, y compris la suppression de données personnelles.

Suppression permanente de données

La suppression de fichiers par l’utilisateur ne signifie pas que les données ont été supprimées du support de stockage. L’utilisation de la fonction «suppression», même sans „poubelle”, ne supprime pas de données du disque, même si elles ne sont plus visibles. La plupart des entreprises et institutions vend ou jette de vieux ordinateurs y laissant les données  importantes et confidentielles entre autres sur les sous-traitants.
Il y a deux méthodes de la suppression de données: méthode logiciel (soft) et méthode éqipement (hard). La première consiste en suppression des informations à l’aide des logiciels spécialisés et certifiés – l’écrasement des données rend la lecture impossible, même dans les laboratoires spécialisés. L’avantage de ce type de service est le fait que les bandes magnétiques et les disques durs peuvent être réutilisés. Toutefois, dans ce cas, la suppression de données est possible uniquement des disques ou bandes méchaniquement efficaces.
La seconde méthode consiste en démagnétisation qui est appliquée en cas de bandes ou disques fonctionnant ou avariés, par exemple quand la matrice a été endommagée et le fabricant a fourni un nouveau disque, il est uniquement possibile de démagnétiser afin de supprimer des données qui toujours restent sur le disque.

En quoi consiste la démagnétisation ?

C’est un procès qui consiste en suppression irrévocable des informations stockées à l’aide du démagnétiseur de disques. Les supports de stockage sont mis sous l’action de l’impulsion magnétique forte. Cette impulsion détruit tous les dossier sur la couche magnétique du support de stockage. Après la démagnétisation les données sur les bandes et disques durs sont perdues. Les supports comme disques durs 2,5"/3,5", cassettes LTO, 3592, T10K, ne peuvent pas être réutilisés après la démagnétisation à cause de chemins d'accès qui sont complètement supprimés. Certains supports de bande, surtout de la technologie plus ancienne comme DLT, DDS, cassettes audio et vidéo (analogues) récupèrent leurs propriétés magnétiques originales puisque la démagnétisation diminue à zéro la rémanence magnétique.

 

Le champ magnétique d’un support spécifique

Pour une suppression efficace des données, le champ magnétique généré par le démagnétiseur devrait dépasser le niveau de force de la coercivité du support des données. La liste ci-dessous contient le champ magnétique des différents supports.

tabela

 

Le développement technologique de plus en plus rapide a entraîné la nécessité du remplacement très fréquent du matériel informatique. Cet équipement sous forme de support de stockage (disques durs, bandes magnétiques streamers) peut contenir les information essentielles sur l’entreprise et si elles se trouvent en possession d’une personne non-autorisée, cela peut constituer une menace pour le fonctionnement de l’entreprise ou de l’institution. C’est pour cela que la protection de données contre tout accès non-autorisé est devenue tellement importante.
Dans les institutions et entreprises où on gère les informations confidentielles (données personnelles, numéros de cartes de crédit, numéros de comptes, informations sur produits, rapports de vente), il y a une possibilité de fuite incontrôlée. Les institutions comme banques, compagnies d’assurance ou de télécommunication sont obligées de supprimer des données. Malheureusement, certaines d’entre elles ne le font pas de manière efficace ce qui provoque non seulement les coûts dus à la perte de données mais aussi entraîne la responsabilité pénale.  Pourquoi certaines entreprises et institutions font face à la fuite de données confidentielles? La première raison est le manque de savoir concernant les principes de la suppression de données confidentielles, y compris la suppression de données personnelles.

Suppression permanente de données

La suppression de fichiers par l’utilisateur ne signifie pas que les données ont été supprimées du support de stockage. L’utilisation de la fonction «suppression», même sans „poubelle”, ne supprime pas de données du disque, même si elles ne sont plus visibles. La plupart des entreprises et institutions vend ou jette de vieux ordinateurs y laissant les données  importantes et confidentielles entre autres sur les sous-traitants.
Il y a deux méthodes de la suppression de données: méthode logiciel (soft) et méthode éqipement (hard). La première consiste en suppression des informations à l’aide des logiciels spécialisés et certifiés – l’écrasement des données rend la lecture impossible, même dans les laboratoires spécialisés. L’avantage de ce type de service est le fait que les bandes magnétiques et les disques durs peuvent être réutilisés. Toutefois, dans ce cas, la suppression de données est possible uniquement des disques ou bandes méchaniquement efficaces.
La seconde méthode consiste en démagnétisation qui est appliquée en cas de bandes ou disques fonctionnant ou avariés, par exemple quand la matrice a été endommagée et le fabricant a fourni un nouveau disque, il est uniquement possibile de démagnétiser afin de supprimer des données qui toujours restent sur le disque.

En quoi consiste la démagnétisation ?

C’est un procès qui consiste en suppression irrévocable des informations stockées à l’aide du démagnétiseur de disques. Les supports de stockage sont mis sous l’action de l’impulsion magnétique forte. Cette impulsion détruit tous les dossier sur la couche magnétique du support de stockage. Après la démagnétisation les données sur les bandes et disques durs sont perdues. Les supports comme disques durs 2,5"/3,5", cassettes LTO, 3592, T10K, ne peuvent pas être réutilisés après la démagnétisation à cause de chemins d'accès qui sont complètement supprimés. Certains supports de bande, surtout de la technologie plus ancienne comme DLT, DDS, cassettes audio et vidéo (analogues) récupèrent leurs propriétés magnétiques originales puisque la démagnétisation diminue à zéro la rémanence magnétique.